ICO Aeternity lancée!


by

L’ICO Aeternity démarre aujourd’hui.

L’ICO Aeternity a été lancée aujourd’hui à 13H00 comme prévu.  Pour rappel (cf. article du 7 février dernier) Aeternity est une blockchain de type Ethereum mais fortement orientée marchés financiers. Aeternity propose un mécanisme d’oracle intégré et un mécanisme de consensus hybride PoS/PoW efficace. Sa technologie permettra à Aeternity de s’exécuter sur des smartphones.

Le 25 mars dernier Yanislav Malahov nous annonçait en détail le lancement de l’ICO Aeternity conformément à la roadmap du projet. Destinée à financer le projet sur le long terme cette ICO (Initial Coin Offer) se déroulera en 2 phases :

Phase 1  —  Ce premier tour de table public est destiné aux amis, à la famille et aux « vrais innovateurs »

Il démarre le 3 Avril à 13H05 et dure 3 jours (72H horodatés sur la blockchain Ethereum) jusqu’au 6 avril. Durant cette période chaque contributeur recevra pour 1 ether, 1000 tokens AE. Tout le monde peut participer !

Un bonus supplémentaire de 100 AE par Ether est offert dans les premières 24H.

Phase 2 —  C’est le tour des « Early adopteurs »

Ce second tour de table démarrera 45 jours après le premier et durera 3 semaines :

  • Semaine 1 : 1 ETH apporté recevra 750 AE,
  • Semaine 2 : 1 ETH apporté recevra 700 AE,
  • Semaine 3 : 1 ETH apporté recevra 650 AE.

Le bonus sera de 50 AE par Ether dans les premières 24H.

Les contribution en monnaie Fiat sont possibles avec Bitcoin Suisse. Mais vous pouvez également contribuer directement en Ether (Il côte 45€ environ à l’heure où j’écris ces lignes).

Les prochaines semaines seront déterminantes pour l’équipe Aeternity. Nous verrons si elle a su convaincre de la pertinence de sa solution dans un eco-système où les projets de blockchain plus ou moins spécialisées se multiplient.
Si vous avez envie d’investir quelques Ethers sur Aeternity c’est par là.

Puis-je investir dans Aeternity ?

Pour faire suite à plusieurs sollicitations à ce sujet, je met à jour cet article avec quelques mises en garde. D’une manière générale il est difficile et risqué d’investir dans les projets blockchain. Si vous ne connaissez pas intimement l’éco-système blockchain, partez plutôt du principe que vous allez perdre de l’argent. Ne pensez pas investissement mais plutôt que c’est un pari que vous avez toutes les chances de perdre. Prenons l’exemple d’Aeternity. Sur le fond est-il opportun d’investir sur une nouvelle blockchain, une nouvelle cryptomonnaie ? En effet n’oublions pas que la seule blockchain dont on peut dire qu’elle est stable en production c’est la blockchain Bitcoin. Ethereum progresse vite mais c’est un développement en cours. Que dire alors d’Aeternity dont le développement démarre tout juste ? Il y aura-t-il une place pour elle ? On ne peut pas répondre à cette question car nous sommes dans une phase d’explosion Darwinienne des projets et la sélection n’a pas encore vraiment commencée. Référons-nous alors à la place d’Aeternity dans l’écosystème des blockchains. Nous constatons que le projet s’inscrit en concurrence directe ou indirecte de Qtum ou Dfinity. Si on considère néanmoins que l’on donne une chance au projet, il faut alors s’intéresser aux hommes qui le compose. Là aussi des questions se posent. Ainsi s’il est attesté par le biais des historiques de chat que Yanislav Malahova échangé dès 2013 avec Vitalik Buterin et qu’il est bon connaisseur de la blockchain, a contrario l’implication dans le projet d’autre membres est sujette à controverses. Cela ne veut pas dire qu’Aertenity ne tient pas la route mais il y a une inconnue à ce niveau référez-vous à cet article de ICO DNA pour vous faire votre propre opinion.

Au final n’oubliez jamais que les conseilleurs ne sont pas les payeurs et que ceux qui se vantent d’avoir gagner beaucoup d’argent sur les cryptomonnaies masque l’immense majorité qui en perd.

 

Share

Recommended Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.